Différence entre innovation et amélioration continue

par | Août 5, 2021 | Innovation

Dans un environnement économique de plus en plus concurrentiel et incertain, la mise en place d’un processus d’amélioration continue est devenue indispensable pour améliorer l’efficience de n’importe quelle entreprise. L’innovation est également un facteur clé pour se démarquer et gagner de nouvelles parts de marché.

 

Qu’est-ce que l’amélioration continue?

L’amélioration continue est selon la norme ISO 9001 : « une activité récurrente menée pour améliorer les performances ». Elle est donc axée sur les performances du système de gestion.

Dans le processus de l’amélioration continue, on parle souvent du terme japonais « Kai-zen » qui est composé de deux mots qui signifient changement et amélioration. Cette démarche implique des améliorations progressives, régulières et permanentes nécessitant l’intervention de l’ensemble des départements de l’entreprise.

 

En quoi consiste la démarche d’amélioration continue ?

La démarche d’amélioration continue est généralement représentée graphiquement par la « Roue de Deming » (PDCA).

Ce cycle comprend 4 étapes primordiales :

  1. P= Plan : planifier les tâches à réaliser en préparant les ressources et les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Cette planification doit être soumise à des contraintes telles que le respect de l’environnement et le bien-être des salariés. Les gestionnaires doivent également prendre les mesures adéquates pour faire face aux risques éventuels.
  2. D=Do : réaliser le travail planifié, c’est une phase d’exécution qui touche toutes les activités de l’entreprise : de la conception à la commercialisation en passant par la production et le marketing.
  3. C= Check : vérifier la conformité de ce qui est réalisé à ce qui est planifié. Le contrôleur de qualité ou l’auditeur procède à l’évaluation des produits et des services fournis aux différents niveaux du processus en s’appuyant sur l’analyse des indicateurs de performances (KPI).
  4. A= Act : réagir pour la résolution de problèmes après avoir identifié les non-conformités. Les gestionnaires mettent en place des mesures correctives pour améliorer l’organisation, les compétences, les méthodes et les outils tout en prenant en considération les risques inhérents.

 

Consulter un expert en amélioration continue

 

L’importance de l’amélioration continue

La mise en place d’une démarche d’amélioration continue apporte plusieurs avantages à l’entreprise sur les différents plans : technique, managérial et financier.

  • Réduire le gaspillage
  • Optimiser des coûts
  • Minimiser les défaillances et les irrégularités
  • Améliorer la productivité et la qualité
  • Créer de la valeur
  • Fiabiliser les prévisions et les plans d’avenir

 

Qu’est-ce que l’innovation?

« Une innovation est la mise en œuvre d’un produit (bien ou service) ou d’un procédé nouveau ou sensiblement amélioré, d’une nouvelle méthode de commercialisation ou d’une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques de l’entreprise, l’organisation du lieu de travail ou les relations extérieures. » (source).

L’innovation permet donc de créer de la valeur, d’améliorer la compétitivité et de se différencier. Elle doit être fondée sur une étude stratégique approfondie pour qu’elle soit rentable et durable.

 

Qu’est-ce que l’innovation en amont?

 

Le processus de l’innovation

  1. Créer les conditions de l’innovation

L’entreprise doit mettre en œuvre des pratiques spécifiques pour favoriser l’esprit créatif telles que l’encouragement d’initiatives, le travail d’équipe et les formations de développement personnel.

  1. Définir des cibles d’innovation

Les innovations doivent être ciblées pour apporter un avantage concurrentiel aux entrepreneurs.

  1. Approfondir la connaissance des problématiques

Il faut approfondir la connaissance des sources de problèmes avec tous les intervenants afin de trouver des solutions innovantes et performantes.

  1. Générer des idées (brainstorming)

Dans le but de fournir un large champ d’idées innovantes, le gestionnaire est appelé à discuter et échanger avec une équipe multidisciplinaire sans tenir compte de la hiérarchie.

  1. Choisir le portefeuille de projets

Le portefeuille de projets consiste à :

  • s’assurer de la pertinence des projets issus des étapes précédentes
  • s’assurer de disposer des ressources pour les mener à bien
  • éviter de consacrer des ressources à des projets qui ne se réaliseront pas
  1. Décomposer le projet retenu

Afin d’éviter le retour en arrière et minimiser les coûts, il est important de segmenter le développement du projet en différentes phases.

  1. Mettre en œuvre le projet développé

Cette dernière étape comprend :

  • la planification, la gestion et la communication du changement
  • la gestion et le suivi du projet
  • le développement des compétences

 

Optimiser votre système d’innovation

 

Quelle est la différence entre l’Innovation et l’amélioration continue?

L’innovation consiste à implanter une nouveauté au niveau de la production, la commercialisation ou la gestion alors que l’amélioration continue vise à optimiser le fonctionnement et le résultat des éléments existants.

D’un point de vue stratégique, l’innovation vise à élargir le marché cible par l’acquisition de nouveaux clients potentiels, tandis que l’amélioration continue a généralement pour but de renforcer l’avantage concurrentiel dans un segment de marché existant.

 

Innovation vs amélioration : exemples

Si une entreprise de vêtements décide d’organiser une formation pour ses vendeurs, cette action fait partie de l’amélioration continue des compétences de ses salariés. Par contre, si elle offre la possibilité de commander des articles sur-mesure pour ses clients, ceci pourrait être considéré comme une innovation dans son secteur.

De la même façon, si un fabricant automobile réduit l’émission de gaz à effet de serre émis par ses voitures, c’est considéré comme une amélioration continue tandis que s’il introduit un système de conduite automatique, il s’agit dans ce cas d’une innovation.

 

Comment intégrer l’innovation et l’amélioration continue dans votre entreprise ?

Malgré les différences entre les deux concepts, l’innovation et l’amélioration continue visent à renforcer la compétitivité et optimiser la rentabilité de l’entreprise.

L’innovation et l’amélioration continue sont deux processus qui font intervenir les différents acteurs de l’entreprise. Pour cela, les dirigeants devraient implanter toutes les conditions favorables pour susciter l’esprit créatif et développer les actions correctives :

  • Élaborer un audit qualité : cet audit permet de détecter toutes les anomalies et les non-conformités par rapport aux normes de qualité comme l’ISO 9001. Cette opération doit aborder toutes les activités de l’entreprise afin d’obtenir un rapport global.
  • Étudier l’environnement concurrentiel : une étude du marché qui tient compte des innovations des concurrents et du comportement de consommateurs aide à adopter les innovations les plus rentables

 

Engager un consultant en innovation

La mise en œuvre d’un système d’amélioration continue et d’innovation est un vrai investissement pour surmonter les défis concurrentiels et assurer le développement permanent de l’entreprise.

Pour que cet investissement soit rentable, il est judicieux de faire affaire avec un cabinet de consultation en innovation tel que Inbe. Grâce à une équipe d’experts polyvalente et une plateforme intelligente, vous serez en mesure d’optimiser votre succès dans un marché évolutif.

 

Rejoindre notre communauté